Nouvelles

image

28

oct. 2013

La ministre Élizabeth Larouche annonce l'attribution d'un prêt de 400 000 $ à Arkys

La députée d'Abitibi-Est et ministre déléguée aux Affaires autochtones, Mme Élizabeth Larouche, a annoncé, au nom de la ministre déléguée à la Politique industrielle et à la Banque de développement économique du Québec, Mme Élaine Zakaïb, l'attribution d'un prêt de 400 000 $ d'Investissement Québec à l'entreprise Arkys pour un projet de recherche et développement ainsi que pour la commercialisation d'une nouvelle suite de logiciels, Skeye Aviation Systems. Ce projet d'innovation de 900 000 $ entraînera la création de 10 nouveaux emplois, en plus de consolider les 37 emplois actuels de l'entreprise.

« Le développement économique passe par l'innovation et les nouvelles technologies », a rappelé la ministre déléguée Élizabeth Larouche. « Grâce à des investissements importants en recherche et en développement et à son expertise recherchée, Arkys s'est toujours maintenue à la fine pointe de son secteur. Notre gouvernement encourage et soutient les projets d'innovation porteurs comme celui d'Arkys, d'autant plus qu'il crée et consolide des emplois de qualité dans la région. »

Fondée en 2000, l'entreprise Arkys fournit des solutions technologiques de pointe aux entreprises. Ses produits avant-gardistes visent à optimiser les activités des entreprises en vue d'accroître leur productivité et d'améliorer leur service à la clientèle dans un contexte de contrôle des coûts. Par l'entremise de sa division Skeye Aviation Systems, Arkys se spécialise également dans l'élaboration de logiciels pour le transport aérien.

« Depuis ses débuts, Arkys s'est bâtie une impressionnante clientèle et une solide réputation dans le domaine des solutions technologiques pour les besoins des entreprises », a souligné la ministre déléguée Élaine Zakaïb. « Cela dit, notre gouvernement entend continuer à mettre en œuvre des mesures favorables pour aider les entreprises performantes à innover et à commercialiser leurs produits phares, ici et à l'international, tout en assurant la création d'emplois de qualité. Nous le ferons notamment grâce à la Politique industrielle, dont un des axes est justement l'innovation, de l'idée à la commercialisation. »

« Le soutien du gouvernement du Québec, par l'entremise d'Investissement Québec, nous permettra de commercialiser notre nouvelle suite logicielle et ainsi de percer le marché étranger », a indiqué M. Éric Beauchesne, président-directeur général de l'entreprise. « Ce financement vient d'ailleurs à l'appui de notre stratégie d'internationalisation et renforce notre offre sur les plans local, national et international. »